Peut-on espérer faire des économies en France avec la e-santé ?


Peut-on espérer faire des économies en France avec l’e-santé?

Désormais,  les domaines de la santé  utilisent les TIC pour se développer sur d’autres secteurs autres que les maladies et les patients. L’information numérique sur la santé ou tout simplement e-santé évolue en s’appuyant sur un domaine scientifique particulier dont l’informatique de santé ou l’informatique médicale.

Qu’en est-il du concept e-santé ?

L’utilisation des nouvelles technologies dans les domaines de la santé et du bien-être, ou e-santé permet désormais les soins et les suivis à distance d’un patient qui se doit d’avoir un état complet de bien-être physique, mental et social.

En effet, il s’agit de considérer quelques éléments relatifs à la santé dont la prévention, les soins, le bien-être, l’accompagnement et l’information. L’e-santé est la suite logique du projet m-santé ou la santé mobile qui a été véhiculé par l’OMS. L’e-santé est une preuve matérielle des praticiens plus sensibles aux ouvertures technologiques  et considérant que les patients doivent être moins passifs et plus éduqués et par conséquent toujours connectés pour pouvoir suivre constamment leur état de santé et de bien-être. L’e-santé se développe au même rythme que la diffusion des objets connectés. A noter que plusieurs sont les concepts et les outils qui se développent pour soutenir l’e-santé dans le but de maintenir le rythme du progrès.

La situation actuelle et future de l’e-santé

L’on peut dire que l’e-santé est un collisionneur de progrès médical dans la mesure où les dispositifs génériques sont respectés entre autres les dispositifs technologiques centrés patient, centrés offreurs de soins, centré acteurs assurantiels.  Ces dispositifs doivent permettre  la collecte, le stockage et le traitement informatique des données massives  et individuelles de santé en adoptant les systèmes d’information partagés.  En tout cas, à la lumière des études, l’on peut conformer que plus de 80% des médecins sont convaincus des bienfaits de l’e-santé pour la qualité des soins. Il est possible de faire des économies en France avec l’e-santé car les observations ont affiché l’indicateur de 7% par an de croissance potentielle  pour le secteur e-santé. Ainsi, le sondage a dit que 75% des français sont pour la communication par des canaux numériques avec leurs médecins traitants. Une prévision de 99 milliards d’euros d’économie est estimée avec les solutions e-santé au niveau de UE, et ce, sur des supports mobiles. Reste à savoir si les données médicales numériques sont surement sécurisées sur e-santé.